KYUDO LA VOIE DE L'ARC TRADITIONNEL JAPONAIS À PARIS
KYUDO LA VOIE DE L'ARC TRADITIONNEL JAPONAIS À PARIS

 CHEVALERIE SACREE

Gesar de Ling

La Chevalerie Sacrée se fonde sur la prémisse qu'il existe une Tradition Universelle du Guerrier Sacré (le Vaillant ou Preux Chevalier) au sens où s'étant vaincu lui-même à travers les épreuves de la Quête, il a intégré sa Nature supra-humaine Fondamentalement Bonne dès l'origine.

Chögyam Trungpa Rimpoché nous le révèle en ces termes :

" ... il existe réellement une sagesse humaine fondamentale qui peut nous aider à résoudre les problèmes du monde. Cette sagesse n'est pas l'apanage d'une culture ou d'une religion, pas plus qu'elle n'est l'exclusivité de l'Occident ou de l'Orient. Il s'agit plutôt d'une tradition humaine de l'art du guerrier, qui a existé dans de nombreuses cultures et à bien des périodes de l'histoire. Par Art du Guerrier nous n'entendons pas le fait de faire la guerre à autrui. L'agression est la source de nos problèmes, non pas leur solution. Ici, le mot "guerrier" traduit le tibétain Pawo, qui signifie littéralement "Vaillant". L'art du guerrier dans ce contexte est la tradition de la Vaillance humaine, la tradition du courage.

Les Indiens d'Amérique du Nord possédaient une telle tradition, et elle a aussi existé dans les sociétés indigènes d'Amérique du Sud. L'idéal japonais du Samouraï représente également une tradition guerrière de Sagesse, et les société chrétiennes d'Occident ont elles aussi connu des principes de l'art du Guerrier éclairé. Le roi Arthur est un exemple légendaire de guerrier dans la tradition occidentale, et les grands souverains de la Bible, comme le roi David, sont aussi des exemples de guerriers de la tradition judéo-chrétienne. (...)"

Nous la trouvons également à travers les Ksatriyas de l'Inde, les chevaliers errant de la Chine ancienne, les Dob-dobs du Tibet, la Futuwa (voie de l'excellence) de la tradition Soufie, les moines-soldats et bien d'autres...

"(...) Le secret de l'Art du Guerrier est de ne pas avoir peur de qui l'on est. Voilà en dernière analyse la définition de la vaillance : ne pas avoir peur de soi. Devant les graves problèmes du monde nous pouvons être héroïque et bienveillant à la fois. Nous devons essayer de voir comment nous pouvons aider le monde ; si nous n'apportons pas notre aide, personne ne le ferra.

"(...) Bien que nous soyons chacun responsable d'aider le monde, il se peut qu'en essayant d'imposer nos idées ou notre aide aux autres, nous finissions par ajouter au chaos. (...) La vision de 'la Voie du Guerrier' part de l'hypothèse qu'il nous faut d'abord découvrir en nous-même ce que nous pouvons offrir au monde avant d'établir une Société 'Éveillée'."

"Pour épanouir la Confiance Primordiale, conduits l'esprit craintif au Champ de Tir à l'Arc des Guerriers, afin qu'ensuite il devienne l'Esprit du Guerrier."

ARTS MARTIAUX

"... Les Arts Martiaux ne sont que les Arts Martiaux : pas besoin de guerre. C'est une question sociologique très intéressante : on peut développer toutes sortes d'arts martiaux sans qu'il y ait besoin de guerre. En fait, s'il y avait une guerre, vous ne pourriez pas pratiquer correctement les arts martiaux, parce que la nation serait dans un état de panique et vous aussi. Votre entraînement deviendrait simplement fonctionnel, et vous seriez laminé dans l'entrainement de masse...

... En fait, nous devrions utiliser le mot "martial" uniquement dans le sens de sa propre indestructibilité...

... Oui,.. il ne prépare pas la guerre en tant que telle, mais sa propre indestructibilité...

... Apprendre à être, pas à se défendre, mais à être...

... (Cela vaut pour les autres arts). L'Art est de l'art autoexistant. Il ne s'agit pas de parader, ni de marquer son territoire...

... Si le public vient, il est bienvenu, mais l'art n'est pas spécialement conçu pour ça. Sinon l'ensemble devient très commercial et vous perdez votre valeur - et toute chance d'avoir de la non-valeur ..."

Chögyam Trungpa Rimpoché dans 'Zen et Tantra'
.

Annales

La Voie du Guerrier sacré

Entrainements, initiations, cérémonie du thé et tables-rondes

La philosophie des arts martiaux est traditionnellement fondée sur l’éducation aux valeurs humaines fondamentales et la découverte de l’harmonie du corps et de l’esprit à travers une discipline rigoureuse et exigeante.

Les arts martiaux internes et externes sont considérés en Orient comme des voies complémentaires de transformation de la personne dont beaucoup d’aspects convergent avec les enseignements du Bouddha qui lui-même appartenait à la caste royale des ksatriya (guerrier) et suivit l’entraînement traditionnel aux arts martiaux.

L’un des aspects du fond commun aux arts martiaux et aux enseignements du Bouddha se retrouvent dans les vertus chevaleresques de bonté, de justice et d’intelligence du cœur.

Comment nous joindre

kyudoaparis@gmail.com
  

Paris

Téléphone : 07 82 51 33 05

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité du club.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
KYUDO le tir à l'arc japonais à PARIS